A quel usage correspond le G, le E, la 3G ou le H+ affiché dans le coin haut de l’écran ?

A quel usage correspond le G, le E, la 3G ou le H+ affiché dans le coin haut de l’écran ?

Savez-vous ? 0 Comment 7

Savez-vous ? On s’est tous peut être posé une fois la question de savoir ce que représentait les lettres qui s’affichent sur la barre haute de notre smartphone (à côté de l’indicateur réseau) ou on a tous, peut être bien une fois scruté cet indicateur lorsqu'on tente d'envoyer un mail ou d'aller sur Facebook et que rien ne se passe. Tantôt on voit apparaitre G, E, 3G, 3G+, H+ et 4G pour ceux qui ont un smartphone et/ou un forfait compatible 4G.

Mais que veulent bien dire ces indications ?

Ces indicateurs qui vous informent sur le niveau de réception du signal réseau peuvent dépendre de plusieurs facteurs comme la nature de votre mobile (aujourd’hui quasiment tous les smartphones sont compatibles 3G et 4G pour les dernières générations), de votre abonnement (bien que presque tout le monde dispose de la 3G et plus), et de votre lieu géographique. C’est surtout ce dernier facteur qui joue le plus et qui fait apparaitre les différentes lettres en fonction de la couverture réseau.

Il arrive très souvent qu’en voiture ou dans un train on passe de la 3G au GPRS voir à rien du tout. C’est surement que dans ce cas votre téléphone a subi un handover. Rassurez-vous ce n’est pas le nom d’un film d’horreur ou d’une série de télé mais le nom donné à l’opération lorsque votre téléphone change de cellule réseau. On va faire plus simple et je vais vous expliquer.

Les réseaux téléphoniques mobiles sont découpés en cellules pouvant aller de quelques dizaines de mètres de diamètres à des dizaines de km en zones rurales. A un instant donné vous êtes dans une cellule donnée et votre mobile est connecté à l’antenne de cette cellule. Si vous êtes en déplacement, il peut arriver que votre mobile soit automatiquement basculé dans une autre cellule en recherchant le signal optimal.

Un autre facteur de détérioration de votre signal réseau peut être le fait que vous vous situez à un endroit avec peu de perméabilité aux ondes radio : un ascenseur, un sous-sol, à l'intérieur d'un batiment encombré….ou simplement vous êtes loin d'une antenne.

Revenons donc à ces fameuses lettres. Elles définissent ce que vous pouvez faire avec votre smartphone, c’est-à-dire en fonction de ce qui apparait si vous pouvez envoyer ou recevoir des mails, naviguer sur internet, envoyer une photo ou encore la qualité de la communication voix.

Le G pour GPRS (General Packet Radio Service)

C’est le réseau GSM de base et l’ancêtre de la 4G. Le débit théorique est compris entre 18 et 171 Kbit/s. Avec un G affiché sur votre écran vous ne pouvez rien faire sinon écrire un SMS et recevoir ou émettre des appels. En plus la qualité des appels n’est pas si bonne que cela. Si vous êtes en GPRS votre mobile affichera 2G ou 2G+

Le E pour Edge (Enhanced Data rates for GSM Evolution)

Disons qu’il est un peu plus évolué que le GPRS. Avec un E d’affiché vous pouvez à peu près tout faire mais dans certaines limites avec des débits très très limités. Les envois de mails avec des pièces jointes ou des envois de photos sont pratiquement impossibles. Le débit moyen est de 350 Kbit/s.

La 3G ou de son nom technique UMTS (Universal Mobile Telecommunication System)

C’est actuellement le réseau le plus répandu. Avec cela on peut tout faire : envois de vidéos, de photos, téléchargement, VoIP, réseaux sociaux et utilisations de diverses applications. Les débits peuvent atteindre jusqu’à 3 Mbit/s.

Le H+ qui apparait des fois est pour le HSPA (High Speed Packet Access). C’est de la 3,5 G soit une évolution de la 3G. le débit théorique peut atteindre 21 Mbit/s voir 42 Mbit/s en DC (Dual-Cell High Speed Packet Access)

Avec la 4G ou LTE (Long Term Evolution) c’est la grande autoroute. Vitesse et qualité sont couplées pour une transmission optimale de la data et de la voix. Certains points de mesures atteignent 150 Mbit/s voir 1 Gbit/s pour le LTE-Advanced.

La 5G on n’en parle pas encore…A moins que vous soyez dans le future. Bien que n’ayant pas encore été correctement spécifié, les premiers déploiements sont annoncés pour 2020 notamment en Corée du Sud. Avec des débits de l’ordre de quelques dizaines de Gbit/s, ce réseau pourrait doper l’interopérabilité entre objets connectés.

Alors si vous êtes en E et que votre fil d’actualité Facebook n’est pas mis à jour ou que votre email n’est pas envoyé, ne vous inquiétez pas. Ce n’est pas que votre opérateur a restreint votre ligne pour impayé. Il vous faut juste patienter pour passer en 3G.

Author

Mariam CAMARA
Mariam CAMARA

Consulante SI, curieuse et intéressée par tout ce qui tourne autour des nouvelles technologies et innovations.

Leave a comment

Search

Back to Top