Zipline : le ravitaillement de sang par des drones

Zipline : le ravitaillement de sang par des drones

Actualités, News 0 Comment 103
Zipline est une start-up d’origine californienne qui a développé des drones destinés à révolutionner l’univers médical au Rwanda. L’entreprise opère à Muhanga, à 45 kilomètres de Kigali. En collaboration avec le gouvernement du pays, ses petits avions intelligents se chargent de la livraison express de médicaments et de poches de sang à travers toute la région.

Les principales fonctions de la base de Zipline à Kigali

Dans une interview accordée au site Afrique Technologie, Arthur Draber, ingénieur chez Zipline a essayé de décrire un tant soit peu le premier site de la société californienne au Rwanda et d’aborder ses diverses fonctions : « un aérodrone, un droneport, finalement nous innovons et comme dans toute innovation il n’y a pas encore de terme définissant ce site. Nous sommes sur un aéroport de drone et comme dans un aéroport standard il y a une piste de décollage spécifique, une tour de contrôle, des bureaux, du stockage mais aussi une banque de sang et des colis avec des parachutes, ce qui est moins courant ! »

Drone Zipline

Comment se déroule le processus de commande et de livraison de Zipline ?

Zipline a mis en place un dispositif aussi simple qu’efficace afin de remplir sa mission comme cela se doit. A travers les divers hôpitaux du Rwanda, Zipline a des contacts formés et agréés qui passent les commandes en cas de besoin. Les commandes sont passées soit par SMS ou téléphone et également via WhatsApp. Les précisions par rapport au groupe sanguin et à la quantité de sang souhaitée sont fournies.
Ensuite dès que les requêtes – qui peuvent être soit « d’urgence » ou « réapprovisionnement » – sont reçues, le processus d’acheminement est amorcé grâce à un système de gestion de commandes en cloud. Un « ID » est attribué à la commande après que sa prise en compte ait été confirmée. On emballe la poche de sang dans un tissu particulier permettant de conserver le froid et disposant d’une résistance assez considérable. Tout cet ensemble est maintenant mis dans un colis en carton recyclable qui sera accroché à un parachute du même type pour être transporté par le drone. Le plan de vol et l’ID de la commande sont synchronisés sur une carte micro SD qui est introduite à l’intérieur de l’appareil. A l’aide de smartphones, la commande pourra être suivie grâce à son ID.

La tour de contrôle de Zipline est équipée d’un logiciel qui entre en contact avec l’aéroport de Kigali afin de valider le plan de vol et le lancement du drone. Ce n’est qu’après cela que l’avion miniature d’une dizaine de kilos prend son envol depuis un lanceur ou propulseur. L’appareil pourra monter petit à petit jusqu’à une altitude de 100 mètres et filer à une vitesse de 100km/h.
La distance maximale qu’elle peut parcourir est de 150 kilomètres. Cinq minutes avant l’arrivée du drone, le responsable Zipline de l’hôpital où il se dirige est averti afin de réceptionner le colis. L’appareil largue son colis depuis une faible altitude et retourne à sa base.

Expansion

Zipline a en projet de bientôt s’implanter en Tanzanie. Et l’équipe sait d’ores et déjà que le challenge sera de taille puisque ce pays est 36 fois plus grand que le Rwanda. La société californienne planche aussi sur un nouvel appareil qui aura la forme d’une aile volante mais qui sera équipée d’un seul moteur et de deux hélices inversées.

Author

Maceo Ouitona
Maceo Ouitona

Journaliste et Traducteur EN-FR et ESP-FR, Maceo est passionné de tics, de gadgets électroniques, de E-commerce et surtout d'écriture. Il a exercé en tant que journaliste au sein de médias comme Afrizap, Le Business Journal, Ecce Africa, et exerce en tant que freelance au sein de plusieurs entreprises à travers le globe.

Leave a comment

Search

Back to Top